Comment aider les oiseaux à passer l’hiver ?

By

L’hiver est une saison difficile pour les oiseaux non migrateurs qui meurent en grand nombre.

Nous pouvons les aider à passer ce cap difficile en les nourrissant. Pour bien faire, il faut respecter quelques règles très simples.

Installez la mangeoire à graines en hauteur (sur un pied, accrochée à un mur ou encore à un tronc ou une branche) et la nourriture des merles, pies et corneilles sur le sol (ces oiseaux là sont très friands de pâtée pour chat). Il est important de prévoir plusieurs endroits pour que les gros ne chassent pas les plus petits.

Important aussi de penser à leur fournir de la graisse pour les protéger du froid et de l’eau pour les abreuver. Si vous commencez à les nourrir, faites-le tous les jours jusqu’au printemps car ils prennent vite l’habitude de venir manger chez vous, et pas ailleurs ; si vous êtes en retard, ils sont là à vous attendre.

Sachez aussi que le nourrissage des oiseaux n’est pas incompatible avec le nourrissage des chats errants, si on prend la peine de ne pas les faire cohabiter trop près, ça se passera bien, chez moi il n’y a jamais eu d’accident.

Bonus

Tout comme les abeilles, les papillons et de centaines d’autres insectes, certaines espèces d’oiseaux (colibri, oiseau-mouche, passereaux, etc) sont des animaux pollinisateurs : en faisant leur besoin dans votre jardin, ils vont naturellement favoriser la dispersion du pollen mais aussi des graines des fruits qu’ils auront mangées dans votre jardin.

Laisser un commentaire